Vue SFIA: Compétences en gouvernance des données

Compétences en gouvernance des données

Les compétences nécessaires pour aligner les pratiques de gestion des données sur l'objectif organisationnel par l'élaboration et la mise en œuvre de stratégies, politiques et procédures efficaces.

Gouvernance de l'information IRMG

La gouvernance globale sur l’utilisation de tous les types d’informations, structurées ou non, qu’elles soient produites en interne ou en externe, pour soutenir la prise de décisions, les processus opérationnels et les services numériques. Englobe le développement et la promotion de la stratégie et des politiques portant sur la conception de structures d’information et des taxonomies, le réglage des politiques pour l’approvisionnement et l’entretien des données et l’élaboration des politiques, procédures, pratiques de travail et formation pour promouvoir le respect de la législation régissant tous les aspects de l’exploitation, utilisation et divulgation des données.

Planification stratégique ITSP

La création, itération et maintenance d’une stratégie avec comme but d’aligner les actions organisationnelles, les plans et les ressources avec les objectifs de l’entreprise et l’élaboration de plans pour la mise en œuvre de cette stratégie. Travaille en collaboration avec les parties prenantes à communiquer et à intégrer la gestion stratégique au travers d’objectifs, responsabilisation et le suivi de l’avancement.

Gouvernance systèmes Informatiques GOVN

L’établissement et contrôle d’une approche organisationnelle à l’usage des systèmes d’Information et services numériques et des technologies associées, en fonction des besoins des acteurs principaux de l’organisation et des exigences généraux de la gouvernance de l’entreprise. La détermination et responsabilisation pour l’évaluation des besoins actuels et futurs ; diriger la planification tant de l’offre que de la demande de ces services ; les qualité, caractéristiques et niveaux des services informatiques ; et la surveillance de la conformité aux obligations (y compris la réglementation, législation, contrôle et autres normes) afin d’assurer une contribution positive de l’informatique aux buts et les objectifs de l’organisation.

Coordination des systèmes d'information ISCO

Généralement, dans une grande organisation où la fonction de stratégique de information est dévolue aux unités autonomes, ou au sein d’une entreprise collaborative d’organisations indépendantes, la coordination de la stratégie des questions d’information est importante quant l’adoption d’une approche commune (tels que les services partagés) serait profitable à l’organisation.

Gestion des données DATM

La gestion des pratiques et processus pour assurer la sécurité, qualité, intégrité, sureté et disponibilité de toutes les formes de données et structures de données qui composent les informations de l’organisation. La gestion des données et informations sous toutes leurs formes et l’analyse de la structure de l’information (y compris l’analyse logique des taxonomies, données et métadonnées). Le développement des moyens novateurs de gestion du patrimoine d’information de l’organisation.

Assurance des informations INAS

La protection de l’intégrité, disponibilité, authenticité, non-répudiation et confidentialité de l’information et des données en stockage et en transit. La gestion des risques de manière pragmatique et économique pour assurer la confiance des parties prenantes.

Architecture d'entreprise et business STPL

La création, itération et entretien de structures telles que les architectures d’entreprise et affaires qui incarnent les principes, méthodes et modèles clés qui décrivent l’état futur de l’organisation, et qui permettent son évolution. Cela implique généralement l’interprétation des objectifs et fils conducteurs commerciaux ; la traduction de la stratégie et des objectifs commerciaux en un « modèle d’exploitation » ; l’évaluation stratégique des capacités actuelles ; l’identification des changements requis en matière de capacité ; et la description des relations entre personnes, organisation, service, processus, données, informations, technologie et l’environnement externe. Le processus de développement d’architecture permet la formation des contraintes, normes et principes directeurs nécessaires pour définir, assurer et régir l’évolution nécessaire ; ceci facilite le changement dans les structure, processus, systèmes et infrastructures de l’organisation pour réaliser la transition prévisible à l’état demandé.

Gestion des relations RLMT

L’identification, analyse, gestion, suivi et amélioration systématique des relations avec les parties concernées afin de cibler et améliorer les résultats mutuellement avantageux. Engagement à l’action par le biais de consultation et analyse des impacts. Conception de l’approche à prendre pour la gestion des relations ; y compris les rôles et responsabilités, la gouvernance, politiques, processus et outils et mécanismes de soutien. Combine de façon créative les canaux de communication formels et informels afin d’atteindre le résultat souhaité.